Utilisation des coins dans la construction d’escaliers

L’utilisation des coins dans la construction d’escaliers est courante dans de nombreux pays, mais surtout dans ceux d’origine anglo-saxonne comme le Royaume-Uni, les États-Unis et le Canada.

La priorité, lors de la construction d’un escalier, est de concevoir un escalier dont les éléments s’emboîtent solidement et qui résiste à la déformation dans le temps. En particulier, il est important de trouver un procédé pour éviter que les marches et les contremarches sortent des entailles du limon.

Une alternative aux coins

Une technique consiste à utiliser une petite vis positionnée en biais à travers la marche dans le limon, mais elle a ses limites.

Dans la plupart des cas, lors de la pose d’un escalier, vous insérez les marches et les contremarches dans un limon côté mur, puis vous ajoutez le second limon.

Si l’escalier se situe entre deux murs, il n’est pas possible de le faire sur place, donc l’escalier doit d’abord être monté en atelier.

Les avantages de l’utilisation des coins

A la place des vis, on peut utiliser des coins.

Dans le limon, les entailles des marches et les contremarches sont prolongées jusqu’au bord arrière du limon. Les marches et les contremarches peuvent ainsi être insérées par derrière, puis enfoncées et collées en place pour obtenir un assemblage solid et bien fermé. Les coins sont cachés derrière l’escalier, et l’encastrement n’a pas besoin d’être précis, le processus de calage lui-même assurera un bon ajustement.

Avec cette technique, vous assemblez votre escalier sur place plutôt que de transporter et mettre en place un escalier pré-assemblé en atelier.

Pour configurer rapidement les détails de fabrication des logements de coins, ainsi que le reste de votre conception d’escalier, vous pouvez utiliser StairDesigner, qui est un logiciel professionnel de conception d’escalier.

Comment appliquer les coins dans StairDesigner

Regardez cette vidéo d’explication avec StairDesigner :

La fonction « Calage » est disponible dans la vue en escalier 2D.

Une fois la vue « Limon » sélectionnée, regardez dans le menu Propriétés pour trouver la rubrique « Calage ».

Une fois la fonction activée, l’entaille est prolongée jusqu’au bord arrière du limon en formant un angle permettant le placement de la cale.

L’angle peut être ajusté. 4 degrés est normalement suffisant, mais vous pouvez l’augmenter si vous le souhaitez. Néanmoins, la finesse du coin renforce la stabilité et la résistance.

Des coins peuvent être appliquées soit sur les marches, soit sur les contremarches ou les deux en fonction de vos préférences.

Une fois la conception de votre escalier terminée dans StairDesigner, vous obtenez immédiatement la liste de débit, les plans complets et les fichiers CNC (avec l’option post-processeur) pour le fabriquer.

Plus d’informations sur StairDesigner

Pour tester StairDesigner, enregistrez-vous sur notre site pour télécharger la version gratuite.

Cette version inclut toutes les fonctionnalités de conception à l’exception des documents de fabrication.

Merci de laisser un commentaire ou contactez-nous ici.

Leave A Response

* Denotes Required Field