Cet article ne parle par vraiment du logiciel StairDesigner, mais comme quelques personnes m’ont demandé comment construire un escalier débillardé, je présente ici une des techniques que j’utilise pour faire des pièces courbes.

J’ai plusieurs façons de construire des pièces d’escalier courbes et je choisis les techniques en fonction du travail à accomplir. Dans notre blog je décris rapidement ces techniques pour construire des limons ou main courantes débillardés.

Ici je décris comment je construis un limon crémaillère centrale hélicoïdale avec la technique que j’ai nommé « couches collées ». J’utilise cette technique pour la construction de pièces rectangulaires, assez épaisses comme des limons ou main courantes débillardés de +60mm . Elle remplace souvent avantageusement les techniques de lamellés collés traditionnelles et permet de construire des pièces de dimensions importantes sans construire de moule pour coller les lamelles.

Pour créer la forme débillardée, j’utilise des pièces courbes découpées dans des planches de sapin, ce sont les couches collées. Ces pièces découpées à la scie à ruban et calibrées à la toupie sont ensuite percées pour recevoir des tourillons traversants et collés en les décalant pour donner la forme débillardée.

Découpe des couches à la scie à ruban
Découpe des couches à la scie à ruban
Calibrage des couches à la toupie
Calibrage des couches à la toupie

Pour consolider l’ensemble et éviter le glissement lors du collage, les couches sont percées pour recevoir des tourillons traversants.

Perçage des couches
Perçage des couches

Notez que le gabarit de calibrage est utilisé pour positionner les perçages.

Les couches sont collées par paquet de la hauteur d’un cran puis le champ de chaque paquet est débillardé avec une scie sabre.

collages des couches
collages des couches

Notez les tourillons traversants qui maintiennent l’alignement des couches.

Débillardage des champs
Débillardage des champs

Les champs des couches sont coupés à la scie sabre et finis au rabot électrique et à la ponceuse.

Les couches sont ensuite assemblées sur une épure en vérifiant le plomb avec un niveau laser.

Assemblage sur épure des paquets de couches
Assemblage sur épure des paquets de couches

Une fois la forme crée, les couches sont plaquées avec un placage hêtre épais de 4 mm. Des cales/serre-joints fabrication maison sont utilisés pour presser le limon.

Montage des couches
Montage des couches
PLacage des faces des limons
Placage des faces des limons

Ce limon devait monter dans une cage circulaire. L’ossature de  la cage aussi était fabriquée avec des couches collées et plaquées avec du hêtre. Voici la cage assemblée en atelier.

trémie circulaire en atelier
trémie circulaire en atelier

Voici le limon assemblé avec la cage :

Limon avec trémie circulaire
Limon avec trémie circulaire

Voici l’escalier assemblé en atelier :

Montage en atelier
Montage en atelier
Vue d'en bas
Vue d’en bas
Un escalier escargot
Un escalier escargot

Voici l’escalier installé:

Escalier installé
Escalier installé

N’hésitez pas à poster vos questions sur notre forum si vous avez besoin de plus d’information concernant les couches collées ces méthodes de fabrication.

    5 replies to "Construire un limon crémaillère débillardé"

    • Stéphane

      Magnifique !

    • Stephane Lagace

      Très intéressant , merci de partager votre savoir
      Je serais interesser a fair un stage chez vous ça serais tu possible?
      Salutation

    • jean massamba ndiaye

      merci pour ce beau travail j aimerai vous connaitre d avantage

    • stéphane

      amazing!!! congretulation!

    • erwan

      très jolie travail

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.