Escalier débillardé à crémaillère de John

J’ai reçu récemment un email de John qui partageait son expérience de construction d’un escalier à crémaillère centrale en couches collées, un projet ambitieux pour un menuisier amateur.

John m’a donné la permission de publier son travail sur mon site, voici son témoignage:

John a aussi son propre site que vous pouvez voir ici: https://jojo974.wordpress.com/category/escalier/

___

Bonjour,

C’est avec grand plaisir que je partagerai mon expérience et mes difficultés éventuelles sur votre site!

Présentation de mon projet : escalier ¼ tournant avec marches balancées.

Le projet a été réalisé sous StairDesigner, et ensuite quelques modifications ont été faites sous SketchUp, à savoir la rambarde d’escalier.

L’impression des gabarits et l’assemblage des feuilles a été pour moi l’étape la plus fastidieuse …mais néanmoins nécessaire !!

La première étape de mon projet, fabriquer mes propres barres de tourillons de 16mm car sur mon île (réunion) impossible d’en trouver de ce diamètre, et je ne sais de plus même pas si cela se trouve dans le commerce.

Quelques essais ont été nécessaires afin de bien calibrer la toupie pour pouvoir sortir correctement mes barres de tourillons.

Les couches sont donc corroyées et mises a format..

Le gabarit papier est ensuite collé sur la plus longue couche…

Les couches sont enduites successivement de colle blanche, positionnées les unes sur les autres… et les tourillons encollés viennent prendre place dans les trous prévus.

Les 3 premiers blocs de marches ayant été passés à la toupie puis collées, la crémaillère est enfin complète !

Le dessous a été coupé avec une scie sabre puis fini au rabot électrique et à la ponceuse à bande.


Présentation de la crémaillère avec une mise a niveau histoire de vérifier que la hauteur prévue est atteinte… tout colle parfaitement

Passons donc à la fabrication des marches !

Collage des gabarits papiers sur les planches prévues à cet effet, alors je n’ai mis que quelques petits bouts de scotchs juste pour maintenir le gabarit en place le temps de la coupe. Il n’était pas nécessaire de le fixer plus…car le gabarit sera plaqué avec ma règle lors de la coupe avec une scie plongeante, très utile dans bien des cas et d’une précision extrême !

Positionnement des marches sur la crémaillère pour pouvoir aligner le tout, avant de percer les avant trous, et de visser les marches!

4 trous par marches n’étaient pas nécessaires vu que la marche est bloquée dans l’escalier… mais bon!

La rambarde est en cours de réalisation, puis viendra le placage de l’escalier!

A suivre…
11 mars 2013
Bonjour,
Je vous renvoie les photos avec du texte, installation de l’escalier.
La première étape pour moi fut de mettre en place la rambarde de la mezzanine, de cette façon j’ai pu placer le sabot recevant l’escalier exactement au bon endroit.
La dernière marche étant imbriquée avec le poteau, il ne devait pas y avoir de jeu!
Cette rambarde est faite pour la partie intérieure d’une feuille de verre feuilleté de 10 mm et d’une barre en inox.
Le but du jeu était de laisser passer le maximum de lumière possible sans paraître trop chargé.
Une fois le sabot en place, il ne reste plus qu’à placer la crémaillère dans ce dernier et de le boulonner.
Une platine en bois a également été réalisée sous la 1ère marche de l’escalier afin de le fixer au sol.
L’étape suivante est la mise en place des marches, puis de la rambarde d’escalier. rambarde conçue toujours afin d’être le plus clair et plus simple possible
Voila un projet bien sympathique, dans lequel j’ai beaucoup appris et pris du plaisir à le réaliser.
Il s’agit là de mon tout 1er escalier, que j’ai réalisé pour acquérir de l’expérience dans ce domaine et aussi pour remplacer mon ancien escalier qui était beaucoup trop classique et assombrissait mon salon.
Je tiens tout de même à me présenter :
Je suis âgé de 35 ans, je ne suis pas menuisier ou ébéniste.
Je suis un amateur passionné du bois, je pratique le tournage sur bois et la menuiserie.
J’ai acquis ma première machine avec mon 1er salaire, afin de pourvoir me lancer dans ce rêve, qui est devenu ma passion débordante, je me suis équipé au fur et a mesure.
Je conçois tous mes plans de meubles sous sketchup et utilise également stairdesigner, tous 2 d’excellents logiciels!
Cela fait maintenant 6 ans que je me suis lancé dans cette aventure, et c’est comme un virus.
On apprend tous les jours.
Et je tiens a vous remercier Mr Ness Tillson pour toute l’aide sur les petites questions que je me suis posé avant de me lancer dans ce projet.
Vos techniques très intéressantes m’ont été très utiles pour construire cet escalier (couches collées, tourillons traversant, passer de stairdesigner à sketchup pour finaliser l’escalier avec les rambardes)
Encore un grand merci a vous!!!
cordialement

john BRUN
https://jojo974.wordpress.com/

4 Comments

Leave A Response

* Denotes Required Field