Placage des limons en couches collées

Dans la construction de limons en couches collées, le collage des placages extérieurs est une étape importante mais délicate.

La difficulté est de bien serrer les placages de 40 cm de large, sur toute leur largeur.

Comme le limon doit être serré dans le sens vertical, et avec le rampant du limon, la longueur du serrage et souvent de plus de 80 cm.

Pour bien réussir le collage des placages sur un limon, j’utilise des presses spécifiques qui permettent de bien repartir la pression du serrage sur toute la largeur du placage.

Ces mêmes presses sont aussi utilisées pour presser les paquets de placages sur des moules de forme, pour une construction en lamellé-collé traditionnelle.

Placage d’un limon

clip_image002

Les limons ou crémaillères en couches collées sont plaqués avec un placage tranché de 2 mm en utilisant des presses spéciales.

Placages avec fil vertical

clip_image004

Il est possible d’orienter le fil du placage verticalement pour avoir un effet décoratif original.

Ici nous avons plaqué un limon en couches collées avec du mélèze en fil vertical et le dessous en fil de travers.

Placage en fil rampant

clip_image006

Le placage en fil rampant donne un aspect massif au limon et main courantes en couches collées.

Escalier en placage de fil vertical

clip_image008

Presse à plaquer les limons

clip_image010
Les presses sont fabriquées en 3 pièces:

– une joue mobile en frêne 60×40 mm
– une joue fixe en frêne ou hêtre 50×40 mm
– Une contre-cale en sapin 35×20 mm

Ces pièces sont assemblées avec:
– 2 tiges filtées de 8 mm avec 2 écrous et rondelles pour immobiliser la joue fixe.
– un écrou à papillon avec sa rondelle pour immobiliser la partie mobile
Les autres éléments de la presse sont:
– les boulons 8 mm et écrous repartis de pression
– une barre métallique entre la cale sapin et les boulons de pression
– 2 élastiques coupés dans une chambre d’air pour maintenit l’ensemble

clip_image002[1]

clip_image002[3]

Presse démontée

clip_image002[5]

Partie mobile percée pour recevoir le boulon traversant et son l’écrou

clip_image018

Pour les boulons de pression, percez d’abord la chapelle pour recevoir son écrou (trou borne de 13 mm).

Le passage du boulon est assuré avec un perçage traversant de 10 mm.

Enfoncez les écrous de force dans les chapelles.

Ils doivent être immobilisés

Placement des placages

clip_image020
Le placage de 2 mm est collé sur le limon avec de la colle blanche à prise lente.

Pour bien positionner le placage, il faut le positionner à sec avec quelques presses.

Une fois en place desserrez les presses sur la moitié de la longueur du limon et à partir du milieu, levez le placage et encollez le limon sur environ 400 mm.

Placez une presse et serrez les écrous à papillons manuellement.

Serrez les boulons de serrage progressivement à partir du milieu de la largeur du limon.

Encollez les 400 mm suivantes et répétez l’opération jusqu’au bout.

Puis desserrez l’autre moitié du placage et répétez pour finir la plaque.

Encollage d’un limon à lamellé collé à partir du milieu.

clip_image002[7]

Sur ce limon demi-tour très raide, la longueur de serrage et de plus d’un mètre.

Les presses à boulons sont indispensables pour bien serrer les placages sur toute leur largeur.

Presses utilisées sur forme/moule à lamellé collé traditionnel

clip_image024

Il est aussi possible de fixer les parties mobiles sur une forme lamellée collée classique.

Pour plus d’informations regardez ces articles:

Limons et Crémaillères avec la Technique des Couches Collées

Construire un Limon Débillardé en Lamellé Collé

1 Comment

Leave A Response

* Denotes Required Field