Tasos Vardopoulis: Exemple d’un artisan d’exception

Il y a quelques temps, nous avons rencontré Tasos Vardopoulos d’Athènes qui nous a parlé de ses escaliers et des ses techniques de construction.
Nous avons été très impressionnés par la qualité de son travail et aimerions le partager avec vous.

Tasos nous a écrit ce texte pour présenter son travail.

Cher Ness,

Ma famille est dans la construction d’escaliers depuis 1905.

J’étais passionné de ce travail depuis mon enfance,et j’ai toujours souhaité être artisan d’escalier.

J’ai construit des escaliers pour des particuliers mais aussi pour le Benaki Art and Cultural Museum. J’utilise toujours des bois durs pour m’assurer de la pérennité dans le temps de mes escaliers. Chaque escalier est fait à la main avec des techniques traditionnelles.

J’utilise toujours les outils que j’ai hérités de mes ancêtres et je suis toujours à la recherche des outils d’autres artisans qui prennent leur retraite pour enrichir ma collection d’outillage manuel; J’ai actuellement plus de 1350 outils. Chaque outil est une découverte et m’encourage à rester fidèle à une tradition de travail qui est passée de génération en génération comme dans toutes les traditions d’arts appliqués.

La technique peut aider à construire un escalier, mais le secret d’un escalier réussit est plus proche de la sculpture que des mathématiques. Pour cette raison, je reste convaincu que la technique ne peut pas créer une forme parfaite si l’artisan ne possède pas l’œil juste du sculpteur.

Je suis aussi certain que l’œil de l’artiste ne peut pas être acquis d’un coup de baguette magique, mais est plutôt une question de culture et d’effort constants tendus vers la perfection. Pour cela, je me sens toujours en apprentissage et en recherche continuelle d’amélioration.

Je construis tous mes escaliers à partir de bois massifs et la taille et le poids d’un escalier rendent souvent le transport difficile. Il est alors très important de prévoir la construction pour pouvoir assurer un montage et démontage faciles. Dans le cas de l’escalier à rampe pleine, je suis obligé de tailler dans des bois de 1,10m de hauteur pour lui faire suivre la forme des marches.

Ces escaliers demandent beaucoup de travail et il est rare de voir de telles formes taillées dans la masse.

J’ai cinquante six ans et je travaille depuis 1973 dans mon atelier dans les banlieues d’Athènes à Héliopolis. Malheureusement, je suis aujourd’hui le dernier de ma famille qui travaille dans la sculpture des formes d’escaliers hélicoïdales. L’art de la taille des escaliers est en déclin en Grèce et plus généralement dans le monde et de moins en moins de personnes s’intéressent à ces techniques.

Pour que cet art ne soit pas perdu, un de mes objectifs est de transmettre mon art à des générations futures.

Malheureusement en Grèce il n’y pas d’école qui enseigne ces métiers et pour cela je suis en recherche de possibilités à l’étranger.

Tasos.

Cliquez ici pour visiter le site Web de Tasos.

stair-design-2

Leave A Response

* Denotes Required Field