Mesurer une cage d’escalier

Mesurer une cage d'escalier

Cet article est la partie 2 de la version web de notre livre électronique Comment reléver un Cage d’Escalier.

Il souligne l’importance de la prise de cotes sur place, et sur la meilleure façon de les effectuer facilement et avec précision.

Voici le lien vers la 1ère partie

Vous pouvez télécharger le livre numérique dans son intégralité ici

Les Mesures de Base

Les dimensions que vous prenez doivent permettre de dessiner la cage d’escalier avec précision dans tous ses détails.

Il vaut toujours mieux prendre trop de mesures que d’en manquer. Voici une liste des dimensions de base à relever sur site:

  • Hauteur du sol au plancher supérieur
  • Longueur et largeur de la cage d’escalier
  • Longueur et largeur maximales du sol
  • Épaisseur du plancher
Mesures de Base cage d'escalier

Si vous êtes en train de concevoir un escalier pour une cage d’escalier récemment construite, la prise de mesures peut être très simple. Mais même pour un projet simple, je vous suggère fortement de vérifier ces points basiques:

  • Est-ce que les murs sont d’aplomb?
  • Est-ce que les planchers sont à niveau?
  • Est-ce que les angles des murs sont à 90°?

Si chacun de ces points n’est pas parfait, vous aurez à mesurer la déflexion et à la noter sur vos plans.

En cas de travaux de rénovation, la prise de mesures sur site peut s’avérer être très compliquée et il est plus que probable qu’aucun de ces points ne soit respecté.

Voici quelques conseils pour contourner les difficultés les plus courantes …

Les sols ne sont pas à niveau

Faites attention si les sols ne sont pas à niveau car cela va modifier la hauteur totale de l’escalier.

Il est courant de mesurer la hauteur totale en déroulant unmètre ruban depuis le sol inférieur jusqu’au sol supérieur. Mais si chaque sol n’est pas parfaitement de niveau, la hauteur totale devra être ajustée.

L’exemple ci-dessous montre une pente sur le sol supérieur. Si la hauteur est mesurée à gauche, la hauteur réelle de l’escalier nécessitera de soustraire la déflexion de niveau de la hauteur mesurée.

sols ne sont pas à niveau

Bien sûr, il arrive souvent que le sol inférieur ne soit pas non plus de niveau, dans ce cas vous aurez à noter tous les faux niveaux des deux étages pour calculer la hauteur réelle.

Les murs ne sont pas d’aplomb

Si les murs ne sont pas d’aplomb, vous devez faire attention à ce que les dimensions de l’escalier s’ajustent en conséquence.

murs ne sont pas d’aplomb

Notez que si les murs ne sont pas d’aplomb, bien que les angles des murs puissent être de 90° mesurés à l’horizontale, quand ils sont mesurés selon la pente de l’escalier, cet angle va varier.

Pour de petites différences de verticalité des murs, les variations d’angle peuvent être insignifiantes et facilement confondues dans le jeu de 10mm. Mais pour des différences plus importantes, il peut être utile de mesurer les angles des murs approximativement selon la pente de l’escalier et de les inclure dans la conception de l’escalier.

mesurer les angles des murs approximativement

Les cages d’escaliers complexes

Lors de travaux de rénovation, les cages d’escaliers peuvent être vraiment compliquées.

Les difficultés apparaissent souvent du fait de murs irréguliers, des planchers pas à niveau et souvent des obstacles qui rendent difficile la prise de mesures. Quand un escalier s’élève au travers de plusieurs hauteurs de plancher, prendre des mesures précises qui permettent la superposition exacte des planchers et trémies d’escaliers peut être un véritable cauchemar.

Une façon de simplifier la mesure d’une cage d’escalier complexe avec des murs irréguliers et une superposition de différentes sections est d’utiliser la méthode du poteau central.

Les cages d’escaliers complexes

Cette méthode peut être mise en œuvre en utilisant un mètre ruban standard mais il est beaucoup plus efficace d’utiliser un télémètre laser.

L’idée est de créer un point de référence central et un plan de référence dans la cage d’escalier. Pour cela, je fixe un poteau central parfaitement d’aplomb approximativement au centre de la cage. Le poteau est maintenu avec des planches vissées ou attachées sur chaque plancher. Remarquez que j’ai également tracé une ligne centrale sur chaque planche.

Pour le poteau, vous pouvez utiliser un pieu, un tube ou tout objet rond.

Si vous êtes en train de faire une mesure avec un laser, l’option la plus facile est d’utiliser une grosse corde que vous pouvez suspendre depuis la planche supérieure lestée à la base pour la maintenir tendue. Les planches avec leurs lignes centrales doivent former un plan parfaitement vertical donc soyez sûr que les planches maintenant le poteau sont parfaitement d’aplomb les unes vis-à-vis des autres.

Cela est facile à faire en suspendant un fil à plomb ou en utilisant un fil à plomb laser pour référencer la ligne centrale sur les planches de soutien.

Une fois mis en place, il est possible de trianguler la forme de chaque niveau et d’obtenir une mesure précise des angles et la superposition relative de chaque plancher.

Voici la séquence de mesures pour chaque plancher.

séquence de mesures pour chaque plancher

Avec cette méthode, tous les points sont mesurés à partir du même plan vertical et il est facile d’aligner toutes les différentes sections.

Bien que cette méthode donne des mesures précises, je suggère toujours que vous mesuriez également les angles avec une équerre combinée et les murs et les sols avec un niveau à bulle comme double contrôle.

Remarquez que ces mesures donnent la forme et les positions relatives des sections horizontales de la cage d’escalier mais pas les sections verticales qui donnent les éventuelles inclinaisons des sols.

cage d'escalier 2

Conclusion

Je ne pourrai jamais insister suffisamment sur la nécessité des mesures précises de la cage d’escalier d’origine.

J’ai construit de nombreux escaliers lors de travaux de rénovation et pour la plupart, la prise de mesures a été la partie la plus difficile du projet.

Les projets de rénovation peuvent être très compliqués et il est souvent nécessaire d’inventer une tactique spécifique pour le problème en cours.

Nous devons toujours garder à l’esprit qu’un peu de réflexion et de préparation pour élaborer une méthode organisée économisera toujours beaucoup de temps et évitera des erreurs de conception et d’installation.

N’oubliez pas de consulter l’ensemble de nos documents et guides sur les escaliers ou de demander conseil sur le forum.

Si vous êtes un amateur, vous avez l’option d’utiliser la version gratuite de notre logiciel StairDesigner avec l’abonnement Assistance PRO. Celui-ci comprend notre service StairFile qui vous permet d’obtenir vos documents de fabrication (liste de débit et plan de chaque pièce). C’est une excellente façon d’avoir accès à un logiciel professionnel sans l’acheter.

Si vous êtes un professionnel, et que vous souhaitez avoir un aperçu du fonctionnement de StairDesigner, n’hésitez pas à nous contacter pour réserver une démonstration gratuite en ligne.

Je vous souhaite bon travail.

Leave A Response

* Denotes Required Field