Fait partie de notre guide « Conseils pour construire un escalier »

Page précédente | Page suivante | Table des matières

Avant de se lancer dans un véritable projet d’escalier, il est recommandé d’effectuer un travail préalable avant même d’ouvrir StairDesigner.

Voici une liste des choses que je vous suggère de faire :

  • Dessinez un croquis général de votre projet avec les dimensions et les angles de la cage d’escalier.
esquisse de la cage d’escalier
Première esquisse de la cage d’escalier
  • Indiquez la hauteur totale de l’escalier (si la marche palier est encastrée pour reposer sur et au-dessus de la hauteur du premier étage, n’oubliez pas d’ajouter cette hauteur supplémentaire à votre escalier).
  • Notez la direction de montée de l’escalier.
  • Faites un calcul approximatif de la hauteur de la marche qui donne l’échappée minimale. Il s’agit de la hauteur du sol au plafond moins votre échappée minimale : disons 1,90 m divisé par la hauteur approximative de la marche. Ce calcul peut être très approximatif car il sera vérifié et ajusté par StairDesigner.
  • Faites un croquis coté des détails autour de la marche d’arrivée.
  • Ce croquis devrait vous aider à mettre en place le palier et les détails d’assemblage autour du dernier poteau.
  • Faites un croquis des détails d’assemblage autour des poteaux. C’est important pour connaître la position relative des marches, des contremarches et des poteaux.
  • Essayez d’éviter les positions ambiguës, telles que le nez de marche au ras de la face du poteau ou la contremarche encastrée à moitié sur le poteau et à moitié sur le limon. Ces croquis vous aideront à configurer les poteaux dans StairDesigner.
  • Dressez une liste des épaisseurs et des sections de bois que vous souhaitez utiliser pour chaque partie de l’escalier : limons, mains courantes, poteaux, marches, contremarches et balustres.
  • Décidez de la manière dont vous souhaitez assembler la marche d’arrivée avec la dalle ou le plancher de l’étage. Si nécessaire, tenez compte de la transition avec les rails horizontaux du palier ou du premier étage.
  • Décidez du type d’assemblage que vous souhaitez utiliser entre les limons et les poteaux, entre les mains courantes et les poteaux. Les charpentiers traditionnels utilisent des assemblages à tenons et mortaises, mais je trouve que les assemblages boulonnés sont plus faciles et plus rapides à mettre en place, mais aussi plus solides à long terme.
Assemblage limon et poteau
Assemblage du limon et du poteau
  • Décidez des assemblages que vous souhaitez utiliser entre les marches et les contremarches, et de la quantité de chevauchement que vous voulez avoir sur chaque marche.
  • Décidez de la profondeur de renfoncement des marches et des contremarches dans les limons. Celle-ci doit être comprise entre 15 et 20 mm et peut dépendre de l’épaisseur des limons, mais aussi de la capacité de votre défonceuse.

Il est possible de créer un modèle dans StairDesigner avec la plupart de ces informations avant de construire votre escalier.

Dans le prochain article, je parlerai des compétences et des ressources de base dont vous aurez besoin pour construire votre premier escalier.

Si vous avez des commentaires ou questions, n’hésitez pas à les partager sur notre forum.

Page précédente | Page suivante | Table des matières

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.